Si vous avez un jardin, vous avez surement vu des papillons se déposer sur vos fleurs au printemps. Ces créatures haut en couleur et majestueuses sont l’objet de fascination depuis toujours. Découvrons ensemble de quoi se nourrissent les papillons !

Le papillon est un insecte qui a la particularité de subir une transformation avant de trouver sa forme adulte. En effet, les papillons sont d’abord des larves, ou des chenilles, qui vont muer dans leur chrysalide pour donner ces magnifiques insectes colorés. La phase de gestation dans la chrysalide est aussi appelée « nymphose ».

Les papillons sont l’ordre d’insecte le plus connu dans le monde entier, comptant en son sein environ 174 233 espèces réparties en différentes familles. Contrairement à ce que la pensée commune croit, la vie des papillons n’est pas toujours courte. Si les éphémères ne vivent que quelques heures, certains papillons peuvent vivre plusieurs semaines voir jusqu’à dix mois pour d’autres.

Le papillon possède une vision très large, mais un peu floutée. Il est capable de discerner plus clairement les actions rapides contrairement à l’œil humain.

Les caractéristiques du papillon de jour et du papillon de nuit
Les papillons sont divisés en deux catégories : les papillons de jour et les papillons de nuit. Très différent l’un de l’autre, il est difficile de se tromper entre les deux puisqu’ils ne ressemblent ni physiquement, ni dans leur comportement. Outre le fait de vivre lors de période distincte de la journée, découvrez quelles sont leurs caractéristiques !

Le papillon de nuit estplus gros et possède un corps plus velu tandis que le papillon diurne est plus mince et lisse. Les couleurs sur les ailes du papillon de jour sont généralement plus vives et avec de nombreuses nuances. En revanche, celles du papillon nocturne ont des tons neutres (souvent gris, noir ou marron) avec des motifs en zigzags ou en tourbillons.

Les paillons de nuit possèdent des écailles plus denses que celle des papillons de jour. Elles lui servent à conserver la chaleur de son corps pendant sa période d’activité.

Fun fact : l’existence des papillons de nuit remonte à longtemps avant la civilisation. Les scientifiques ont trouvé des fossiles de papillons qui sont de la même époque que ceux des dinosaures !

Que mange un papillon ?
Les papillons subissent une transformation fascinante, passant du stade de chenille à celui de l’insecte ailé, et leurs habitudes alimentaires évoluent à chaque étape de leur cycle de vie.

En tant que chenilles, les papillons commencent leur voyage en tant qu’herbivores. Ils se nourrissent généralement de feuilles, de tiges et de fleurs. Les plantes spécifiques qu’ils consomment varient selon les espèces, et certaines chenilles ont un régime alimentaire spécialisé, ne se nourrissant que de types de plantes spécifiques.

Au cours de la nymphose, qui a lieu dans la chrysalide, les papillons ne mangent pas du tout. Au lieu de cela, ils subissent une métamorphose remarquable, se transformant en leur forme adulte.

Une fois que les papillons sortent de leur chrysalide, ils passent à un régime alimentaire axé sur le nectar. Les papillons adultes possèdent un long tube buccal spécial, appelé proboscis, qui leur permet d’extraire le nectar des fleurs. Le nectar est un liquide sucré produit par les fleurs et constitue la principale source d’énergie des papillons adultes.

Bien que le nectar soit la principale source de nourriture des papillons adultes, ils peuvent également obtenir des nutriments essentiels à partir d’autres sources comme la sève des arbres, les fruits en décomposition et les minéraux présents dans le sol.

Certaines espèces de papillons présentent, par ailleurs, des comportements connus sous le nom de « mud-puddling », où ils se rassemblent sur un sol humide ou de la boue pour en extraire des minéraux et des sels. Cette pratique concerne plus souvent les mâles, mais est aussi utilisée par d’autres insectes comme les cicadelles.

En résumé, le régime alimentaire des papillons subit une transformation significative depuis les chenilles herbivores jusqu’aux adultes qui se nourrissent de nectar, mettant en évidence la relation complexe entre ces magnifiques insectes et la vie végétale dans leurs écosystèmes. Si vous êtes tenté d’en attirer près de chez vous, un jardin bien entretenu, peuplé de fleurs est l’outil idéal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici