Le Maroc n’arrêtera, décidément; jamais ses manoeuvres pernicieuses pour semer la zizanie au sein de l’union africaine. la dernière en date s’est déroulée en Afrique du Sud, ce jeudi.

Son ambassadeur, Youcef Amrani a été humilié, jeudi, des travaux de la 5ème session de la Conférence des Etats parties du Traité de Pelindaba, tenue au siège du Parlement Panafricain (PAP) en Afrique du Sud.

La présence de l’ambassadeur marocain aux travaux de la Conférence dont le pays n’est pas concerné a été perçue comme une nouvelle tentative du royaume marocain de « perturber le travail des Etats africains et de semer la zizanie et la diversion parmi les pays du continent » mais aussi de créer la discorde au sein des institutions africaines.

Selon les observateurs, le désir du Maroc de prendre part à cette conférence a été motivé surtout par sa volonté de servir les intérêts de certaines puissances étrangères qui ne souhaitent pas voir les pays africains unis au sein d’une même organisation susceptible de menacer leurs intérêts.

La question de l’exclusion du Maroc de l’Union africaine (UA) pourrait même être raisonnablement envisagée au vu des agissements de ce pays et du fait qu’il ne respecte pas les principes fondamentaux de l’organisation panafricaine.

Ali.B avec APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici