En sus du Covid-19 originel qui poursuit dare-dare ses contaminations atteignant ces trois derniers jours les Jeudi, Vendredi, Samedi, 95 cas recensés à l’échelle de la wilaya d’Oran par les services de la direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH), c’est le nombre de 36 cas de transmission par son variant britannique qui inquiète les autorités sanitaires. Les symptômes qui procèdent à son identification se réfèrent, entre autres, au vomissement ,à la diarrhée du sujet victime et à la rapidité de son infection. L’apparition de ce nouveau virus s’est révélée en début du mois courant.

En termes de mortalité due au Covid-19, la DSPRH a enregistré un-1- décés tous les deux jours.

Dans le cadre de la campagne  de vaccination publique qui connait des couacs et de prévention contre ce terrifiant agent pathogène la DSPRH a lancé, ce dimanche, jour une nouvelle démarche de vaccination à grande échelle par l’installation depuis ce jour de deux unités modulables au niveau du faubourg populaire  de Médine Djedida.

Quantitativement, quelques 27.000 doses de vaccins d’un stock qui en compte 30.000 doses ont déjà été inoculées à des volontaires. Les vaccins utilisés proviennent de deux laboratoires en république populaire de Chine, d’un autre du Royaume-Uni tout comme de Russie.

Mohamed B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici